Championnat du Monde
Piste 1/10ème électrique
à Collegno (I) 05-08/07/2006

Logo by ArnO!

Le prototype Kyosho de Josh Cyrul.

Josh Cyrul avait testé lors de Reedy Race 2005 pour Kyosho un prototype particulièrement intéressant, dont le concept visait à minimiser les moments d'inertie et à recentrer un maximum les masses. Pour ce faire, le châssis adoptait des accus en 2*3 très rapprochés en position arrière, un moteur au centre, une transmission en hauteur, un système de direction original avec des biellettes placées devant les fusées de direction, des amortisseurs ancrés derrière les triangles avants et ancrés devant les triangles arrières. Cela donnait une auto à l'allure particulièrement originale, loin des tendances actuelles, mais au concept particulièrement intéressant.

Le sympathique pilote américain revient avec un nouveau prototype sur ces Worlds. La répartition des masses est similaire au précédent, avec toutefois une transmission, toujours à deux courroies, mais plus rabaissée, et une disposition des amortisseurs plus classique. Le moteur reste néanmoins assez bien centré. Toutefois, cette réalisation fourmille d'idées intéressantes qu'on essaiera de décrire ci-après.
Tout d'abord, interrogé sur le retour à une disposition plus conventionnelle des amortisseurs, Josh Cyrull expliquait que le précédent prototype générait peu de transferts de masses en virage et en accélération/ décélération. Il était ultra-efficace sur la piste, mais particulièrement délicat à piloter et à mettre au point. Le moindre changement sur un petit réglage avait une influence énorme. Avec des amortisseurs plus en porte-à-faux, le transfert des masses est plus prévisible et le ressenti de l'auto par son pilote est meilleur.
Son nouveau prototype reprend donc un certain nombre de pièces de la future Kyosho Touring 1/10° électrique compétition à transmission par courroies, la TF-5 Stallion.

Parmi les originalités à remarquer sur ce prototype, on signalera particulièrement:

  • Le système de direction implanté au-dessus de la platine supérieure avant, particulièrement compact.
  • Le moteur qui reste relativement centré, malgré une transmission à plat comportant deux courroies, et malgré l'utilisation d'une cellule étroite et d'une poulie avant à l'intérieur des cellules.
  • La saisissante symétrie visuelle de l'auto et sa compacité.
  • Les fusées de direction sans étrier au sens commun du terme. Le système est assez particulier. Mieux qu’un long texte, mieux vaut examiner les photos ci-dessous pour comprendre comment il fonctionne.

Josh Cyrul finira à la 18ème place en finale, non loin derrière la première Kyosho, techniquement plus proche de la version commerciale, celle de Mark Pavidis, 16ème.

Pas de commercialisation sous forme de kit complet ou de kit de conversion prévue pour le moment, il s'agit selon Josh Cyrul d'une voiture laboratoire pour tester différentes orientations techniques au niveau de la répartition des masses et des cinématiques de suspension.

Josh Cyrul est toujours sponsorisé par SMC pour les packs (en IB4200 SHV), mais roule depuis peu avec des moteurs Team Orion (tout comme en thermique d'ailleurs). A remarquer l'amusant mais certainement efficace radiateur sur le variateur électronique d'origine KO Propo.

Retour à la page précédente.

Edité le 16/07/2006.
Réactualisé le 16/07/2006.
Photos: Seb, Mars, Juan et Georges.
Textes: Georges.