Challenge Touring Race ARCB, manche 1,
Fétigny, Suisse, 12/11/2017.

Edité le 15/11/2017.
Réactualisé le 18/11/2017.
Texte et photos: Georges.

Introduction.

Comme s'appliquait à le démontrer la météo de ce dimanche, où les premiers flocons de neige en plaine sont apparus, la saison des courses en extérieure est maintenant finie, et il est maintenant temps de s'attaquer à la saison hivernale 2017-2018 sur moquette.

Et c'est au club ARCB (Amicale Radio-Commandée de la Broye) à qui incombera d'inaugurer cette saison hivernale en catégorie Touring Car, qui accueillera pour la première manche de son challenge vingt-et-un pilotes. L'organisation a tout mis en oeuvre pour que les pilotes passent une bonne journée, et ce fut le cas à voir les sourires sur les visages des pilotes à la fin de la journée.

Pour les intéressés, le challenge Touring Race compte pour le moment deux autres manches, une le 10 décembre 2017 et une autre le 11 février 2018.
En parallèle, ce club organise également un challenge en Formule 1 comptant quatre manches, une première ayant déjà eu lieu fin octobre. La manche 2 aura lieu le 26 novembre 2017, la manche 3 le 21 janvier 2018 et la manche 4 le 25 février 2018. Si vous souhaitez y participer, ne tardez pas trop à vous inscrire, car les stands, pour le moment, peuvent revoir raisonnablement environ 25 pilotes.

La piste.

La sympathique piste intérieur permanente de l'ARCB, située à Fétigny côté Payerne, a été réaménagée durant l'été. En plus de ces divers travaux entrepris par les bénévoles du club, le tracé a été revu et corrigé pour améliorer le plaisir de pilotage.

Le règlement.

Le règlement du challenge Touring Race de l'ARCB se veut compatible avec celui des autres clubs de Romandie (GenevaModelCars et son Championnat Genevois en extérieur, ERMC avec le SITCC et DMTCC et son challenge en intérieur). Les pneus autorisés sont les Ride 30 et les Volante indoor 28, avec un seul train pour toute la journée. Seul le traitement CS High Grip est autorisé. Les moteurs autorisés sont des 13.5T, et le timing est libre sur le contrôleur, la marche arrière étant interdite.

Pour cette première manche, les qualifications étaient au nombre de trois et d'une durée de cinq minutes. Les finales, elles aussi au nombre de trois, ont duré huit minutes.

Technique.

La HPI Pro 5 de Kevin Zwahlen.

Kevin Zwahlen fait toujours confiance à sa HPI Pro 5, et ne cesse de travailler dessus. Preuve en est l'adoption d'amortisseurs courts obtenus à partir d'amortisseurs optionnels destinés à la Hot-Bodies TCXX mélangés à d'autres pièces, couplée à des supports d'amortisseurs avant et arrière de conception personnelle. Le support avant en profite pour être agencé pour être couplé à un cinquième plot de carrosserie afin de la renforcer à cet endroit stratégique. Le but de ces amortisseurs courts est d'augmenter la vivacité de l'auto lorsque le grip de la piste est élevé. Ce pilote a également adopté un châssis en aluminium.

Ce cocktail s'avèrera gagnant puisque Kevin Zwahlen décrochera la pole-position et gagnera la finale A.

La Team XRay T4 2018 de Hervé Cettour.

Ce pilote roulait ici avec la toute nouvelle Team XRay T4 version 2018. Cette version 2018 surprend avec ses nouveaux amortisseurs Ultra Low Profile (ULP) qui sont quatre millimètres plus courts que les précédents, les Super Low Profile (SLP). Associés aux nouveaux supports associés, la ligne de l'auto apparaiît comme sensiblement plus basse que sur les versions précédentes. Bonne nouvelle, toute la gamme des ressorts des T4 précédentes reste compatible. Par contre, pour les pistes bosselées, les "anciens" amortisseurs SLP resteront probablement une excellente option. Les cardans avant sont maintenant des 51mm. D'autres points ont été peaufinés, principalement dans le but de recentrer les masses.

Hervé Cettour avait monté sur son auto quelques options de la marque slovaque, ainsi que des pièces de lestage en bronze de la marque italienne 7075.it.

La Serpent Project 4X de Thierry Strappazzon.

La Serpent Project 4X de ce pilote est très proche de la version d'origine, la seule modification visible étant des supports de batterie en aluminium de fabrication personnelle.

La Team Associated TC7 de Michael Gilliand.

En photos ci-dessous, la Team Associated TC7 de Michael Gilliand, sensiblement de boîte, qui finira second de la finale B.

L'ARC R11 de Xavier Delay.

L'auto présentée ci-dessous en photos est celle avec laquelle Xavier Delay a roulé lors de cette manche. Le train arrière de sa ARC R11, montée avec un châssis en aluminium, reste équipé quoiqu'il advienne de l'ARS (Active Rear Suspension), c'est-à-dire du pincement et/ou de l'ouverture variable à l'arrière à l'enfoncement que ce pilote affectionne particulièrement.

L'ARC R10 modifiée de Xavier Delay.

L'auto présentée en photos ci-dessous, et équipée d'un châssis en aluminium et de l'ARS, ne roulait pas ici. Les modifications opérées sont discrètes, mais significatives. En effet, les cellules d'origine ont été usinées pour les rabaisser de 2mm, ce qui a pour effet de rabaisser l'axe rigide et le différentiel à l'arrière, les ancrages d'amortisseurs et les ancrages des biellettes. La platine supérieure est du coup relevée avec des rondelles au niveau des cellules. Ces modifications procurent un gain significatif au niveau de la tenue de route selon le propriétaire de cette auto, et la rende également plus agréable à piloter.

Technique autres.

L'un des pilotes présents s'était offert une jauge de carrossage à affichage numérique proposée par le fabriquant australien RCmaker. L'engin semble amusant, et est livré avec une housse dédiée. La tolérance annoncée est de 0.01° dans la gamme des 3° de carrossage habituellement utilisés en Touring Car 1/10° électrique.

Toutefois, on a surpris ce pilote en cours de journée à reprendre son bon vieil et simple outil de mesure de carrossage, car à l'usage, cette version électronique ne s'avère pas d'un usage si commode.

Résultats.

Les résultats détaillés sont disponibles sur myrcm ici: http://www.myrcm.ch/myrcm/main?pLa=fr&hId[1]=arv&dFi=arcb&dId[E]=35942#

En qualification, Kevin Zwahlen s'avère le plus rapide et s'impose devant Xavier Delay et Pascalino Agostinelli.

Kevin Zwahlen gagne les trois manches de la finale A assez facilement, la bataille se situant surtout pour les deux autres places sur le podium. A ce jeu, ce seront Florent Denervaud et Xavier Delay qui tireront leur épingle du jeu en finissant respectivement à la deuxième et troisième place.

Steve Matthey remporte la finale B, Thomas Rais la C et Hervé Cettour la D.

Finale

Position

Pilote

Total
points

Points
par manches

Châssis

A

1

Kevin Zwahlen

2

1:1, 3:1 [2:1]

HPI Pro5

A

2

Florent Denervaud

5

3:2, 2:3 [1:3]

Team XRay T4 2018

A

3

Xavier Delay

5

2:2, 3:3 [1:5]

ARC R11

A

4

Michel Rufenart

6

1:2, 3:4 [2:5]

Yokomo BD7

A

5

Pascalino Agostinelli

8

2:4, 1:4 [3:5]

Team XRay T4 2017

B

6

Steve Matthey

2

2:1, 3:1 [1:1]

Team XRay T4 2017

B

7

François Rais

4

3:2, 1:2 [2:2]

Team XRay T4 2016

B

8

Michael Gilliand

7

1:3, 3:4 [2:4]

Team Associated TC7

B

9

Georges Camicas-Aycardi

7

2:3, 1:4 [3:5]

Team XRay T4 2016

B

10

Marc Dévaud

8

3:3, 2:5 [1:5]

Team XRay T4 2016

C

11

Thomas Rais

2

2:1, 3:1 [1:2]

Team XRay T4

C

12

Gilles Dévaud

3

1:1, 2:2 [3:5]

Team XRay T4 2016

C

13

Nicolas Rais

5

3:2, 2:3 [1:4]

Team XRay T4

C

14

Thierry Strappazzon

6

1:3, 3:3 [2:5]

Serpent Project 4X

C

15

Luis-Max Bula

8

3:4, 2:4 [1:5]

Kyosho TF7

D

16

Hervé Cettour

2

2:1, 1:1 [3:6]

Team XRay T4 2018

D

17

Hervé Gondjan

3

3:1, 2:2 [1:2]

Team XRay T4 2017

D

18

Steve Joye

6

3:2, 2:4 [1:4]

Team XRay T4 2016

D

19

Anthony Joye

6

2:3, 3:3 [1:5]

Team XRay T4 2016

D

20

Marc Wirtz

7

1:3, 3:4 [2:5]

Team XRay T4 2017

D

21

Matthew Joye

11

3:5, 2:6 [1:6]

Team XRay T4 2016

En savoir plus:

Texte et photos: Georges.