Présentation: La Traction 1/10° électrique Team XRay X4F.

Edité le 26/07/2022.
Réactualisé le 02/10/2022.
Texte et photos: Georges.

La Team Xray X4F de Adrian Hangartner.

Présentée officiellement à la mi-mai 2022, la toute nouvelle plateforme Traction 1/10° électrique commence à faire son apparition sur les circuits, et donc sur le plateau des GenevaSeries. Exit donc la T4F basée sur la plateforme Touring Car T4 pour faire place à une X4F sans surprise basée sur la récente X4 présentée à l'automne 2021.

Ainsi, les triangles inférieurs et supérieurs sont repris de la X4 et comprennent donc une âme découpée dans une plaque de composite à base de fibres de carbone sur laquelle est surmoulée une structure comprenant les chapes de rotules de suspension et les supports de barre antiroulis. Team XRay appelle cela le CFF pour "Carbon Fiber Fusion". Serpent, mais également d'autres marques, ont déjà proposé cela par le passé, mais le résultat était bien moins ambitieux.
Les hexagones de roue sont mieux guidés que sur les précédentes T4F, car emmanchés sur l'axe de la roue et maintenus par un (tout) petit clips.
Les supports d'amortisseurs sont en aluminium, en deux parties à l'avant et monoblocs à l'arrière. Les porte-fusées sont moulés en plastique, mais les bras de renvoi, pour la direction à l'avant et pour l'ARS (pincement auto-variable) proposé d'origine à l'arrière, sont en aluminium et implantés très bas sur l'auto. Le système de renvoi de direction (avec des bras en aluminium) est également implanté relativement bas.
A l'avant, la barre antiroulis passe entre les triangles et les cardans.
Les cellules, identiques à l'avant et l'arrière, ainsi que le bâti-moteur et le support flottant pour le servo de direction, sont pointés dans le châssis pour assurer leur positionnement. A propos du bâti-moteur, celui-ci propose un réglage de l'entredent par rotation d'un excentrique portant le moteur. Ce n'est pas nouveau, mais cela faisait longtemps qu'on avait pas vu ce système sur une voiture destinée à la compétition.
Différentes pièces permettent des réglages fin du flex et de sa répartition. Les amortisseurs sont les versions ULP, déjà connus et éprouvés.

On regrettera, comme sur la X4, les roulements de roue sont de dimension 6x10x3mm, ce qui est déjà petit à mon goût comme taille, et ils sont installés avec un espaceur de seulement environ 1mm entre les deux. Les embouts de tiges de cardan ne comportent pas de roulements, mais un blade en plastique. Ca marche très bien aussi, mais à ce niveau de prix, on aurait préféré avoir des roulements.
Autre point de conception un peu choquant, même si l'influence sur les performances est probablement minime (rectification du 02.10.2022: d'après les témoignages recueillis, l'influence de ce regrettable point de conception est malheureusement loin d'être minime), la patte d'immobilisation avant de la batterie est fixée à l'extrémité du support flottant du servo de direction, qui lui n'est fixé au châssis que par deux vis distantes d'environ 20mm avec... un seul pion de centrage! Certes, cela permet d'avancer au maximum la batterie pour charger le train avant, mais premièrement la batterie est en appui contre le couvercle inférieur du servo, et les mouvements dans le sens de la hauteur du servo sont transmis au support de servo par le bras de levier ainsi formé.
Et enfin, autre problème récupéré de la Touring X4 et connu maintenant, le manque de débattement de la direction dû au fait que les bras de direction buttent trop tôt contre le triangle ou la barre anti-roulis si on donne un débattement conventionnel aux roue avant.

Mais même si elle perd l'aspect robuste et rassurant des T4F, la X4F est indéniablement un bien bel objet!

Pour les intéressés, la présentation officielle de l'auto se trouve sur le site de la marque à l'adresse suivante: https://teamxray.com/x4f/2023/en

En savoir plus:

Texte et photos: Georges.