Challenge ARCB 2019-2020 Formule 1 et
Piste 1/12° électrique, manche 3,
Amicale Radio-Commandé de la Broye, Fétigny, Suisse, 02/02/2020.

Edité le 14/03/2020.
Réactualisé le 14/03/2020.
Texte et photos: Georges.

Introduction.

Le deux février 2020 était certes une date palindrome indépendante du format d'écriture numérique des dates, mais c'était également et surtout la date de la troisième manche du Challenge ARCB Formule 1 et Piste 1/12° électrique. Une peu moins d'une vingtaine de pilotes étaient présents, six en catégorie piste 1/12° et onze en Formule 1.

Technique piste 1/12° électrique.

Une Schumacher Eclipse 3.

L'auto en photos ci-dessous n'a pas roulé lors de cette course, mais il aurait dommage de ne pas s'y intéresser sachant que les Schumacher Eclipse 3 se font encore rares sous nos latitudes. Toutefois, ses deux titres de Championnes du Monde en catégorie Stock et Modified remportés il y a peu respectivement par Andy Murray, le concepteur de l'auto et par Marc Rheinard devraient nettement changer la donne. Outre son palmarès en compétition, cette auto présente surtout des points de conception fort intéressants, tels que par exemple le long châssis qui se prolonge jusqu'à l'arrière du pod, ses longerons latéraux permettant de régler la rigidité, la suspension arrière assurée par un amortisseur à graisse et un ressort placé à l'arrière du pod, ce qui permet de permet de régler le droop, ainsi que le train avant simple et rationnel.

La Team XRay X12'20 de Vincent Goublaire.

La Team XRay X12'20 de Vincent Goublaire, qui a fini sur la troisième place du podium en finale de la catégorie piste 1/12° électrique, était équipée d'un châssis en aluminium. La partie puissance était assurée par un contrôleur Hobbywing Xerun XR10 Pro 1S 120A, par un moteur de la même marque en 10.5T et de batteries Corally.

La Team XRay X12'19 de Bryan Burdelas.

La Team XRay X12'19 avec châssis en aluminium de Bryan Burdelas était propulsée par un contrôleur Hobbywing Xerun XR10 Pro 1S 120A, par un moteur de la même marque en 10.5T et de batteries IP Intellect.

Technique Formule 1.

La Serpent F110 SF4 Pro d'Adrian Burren.

Adrian Burren, qui roulait la manche précédente en catégorie piste 1/12° électrique avec un Serpent S120 Pro, roulait cette fois-ci en catégorie Formule 1 avec une F110 SF4, toujours de marque Serpent. Cette Formule 1, peu répandue dans nos contrées, comporte de nombreux choix techniques originaux comme la S120 qu'elle a inspirée. Son pilote a accéder à la troisième place sur le podium en finale A à son volant.

Une Roche Roche F1 Evo.

Contrairement à la précédente manche, les Roche étaient plus en nombre à cette manche-ci face aux Team XRay X1.

La Team XRay X1 2020 de Pierre-Yves Castella.

En photos ci-dessous, la Team XRay X1 2020 de Pierre-Yves Castella, propulsée par un moteur et un contrôleur Hobbywing.

Techniques autres.

En catégorie Formule 1, les pilotes locaux semblent tenir en haute estime les servos KST, une marque qui est plus connue dans le domaine de l'aéromodélisme, mais qui commence à percer en automodélisme.

Le premier en photos, portant la référence BLS651, possède un boîtier en matière plastique, comportant un capot côté sortie possédant un important biseau. Cette forme inhabituelle pourrait s'avérer intéressante en Touring et en Traction de façon à avancer le servo de direction sur le châssis et ainsi de libérer de la place derrière et d'accessoirement avancer les masses.
Les performances annoncées pour le BLS651 sont, sous 6.0V, 0.10s/60° et 9kg/cm, sous 7.4V, 0.09s/60° et 11kg/cm, et sous 8.4V, car ce servo digital low profile est un servo HV, 0.08s/60° et 13kg/cm.

Le second en photos porte la référence DS1509MG. Si la forme de ce servo low-profile est par contre plus classique que le BLS651, son esthétique l'est un peu moins, avec un boîtier entièrement en aluminium bicolore.
Les performances annoncées pour le DS1509MG sont, sous 6.0V, 0.08s/60° et 10.7kg/cm, et sous 7.4V, 0.07s/60° et 12.8kg/cm.

Je ne les ai pas testé personnellement, donc je n'ai pas d'avis sur ces servos, mais ils sont en tout cas bien placé niveau tarif et la finition semble bonne. Détail qui peut avoir son importante, la sortie du servo est à 25 dents.

Plusieurs pilotes en catégorie Formule 1 remplacent la fixation par clips de la carrosserie à l'avant par un système magnétique. Ce dernier consiste, du côté châssis, d'un aimant puissant et compacte et, côté carrosserie, d'une petite pièce en un matériau ferromagnétique collée à l'intérieur. Le principal avantage, hormis l'esthétique, est d'éviter à la carrosserie de se déchirer au niveau du trou de fixation.

Une nouvelle mode à venir en catégorie Formule 1?

Résultats.

Les résultats complets se trouvent à l'adresse suivante: https://www.myrcm.ch/myrcm/main?pLa=fr&dFi=arcb&dId[E]=48896&hId[1]=search#

Résultats en catégorie Piste 1/12°.

En catégorie Piste 1/12°, les trois manches de qualification durent six minutes, et ce sont les quatre meilleurs tours consécutifs qui servent de base pour le classement aux points. Les manches de finale, au nombre de trois, adoptent un format plus classique de huit minutes, et le classement général se fait avec l'addition des deux meilleurs temps.

Sergio Pestana Ramos s'est assuré la première place sur la grille à la suite des qualifications, suivi de Pascalino Agostinelli et Didier Genoud.

Sergio a également remporté la finale en gagnant deux manches sur trois. Pascalino Agostinelli est arrivé second, et Vincent Goublaire troisième.

Finale

Position

Catégorie

Pilote

Tour

Temps
final

Points
par manches

Châssis

A

1

Piste 1/12°

Sergio Pestana Ramos

135

16:07.137

1, 2 [3]

Roche Rapide P12 Evo

A

2

Piste 1/12°

Pascalino Agostinelli E

134

16:09.299

2, 3 [1]

Team XRay X12'20 avec châssis en aluminium

A

3

Piste 1/12°

Vincent Goublaire

133

16:13.487

3, 2 [1]

Team XRay X12'20 avec châssis en aluminium

A

4

Piste 1/12°

Didier Genoud

128

16:11.976

3, 2 [1]

Team XRay X12'17 avec châssis en carbone

A

5

Piste 1/12°

Georges Camicas-Aycardi

126

16:05.799

3, 2 [1]

Team Associated RC12 R5.1 modifiée

A

6

Piste 1/12°

Bryan Burdelas

115

16:04.773

3, 2 [1]

Team XRay X12'19 avec châssis en aluminium

Résultats en catégorie Formule 1.

En Formule 1, les trois manches de qualification durent dix minutes. Le classement est fait sur les trois meilleurs tours consécutifs qui servent de base pour le classement aux points. En finale, le classement général se fait avec l'addition des deux meilleurs temps des trois manches.

Daniel Ghirlanda, au volant de son prototype, a dominé le débat dans sa catégorie et a donc logiquement décroché la pôle-position, suivi du local de l'étape, Michel Rufenacht, et d'Adrian Burren.

Daniel Ghirlanda, fort de sa pôle-position, s'est envolé en finale A et ne sera pas rattrapé. Ce sera par contre plus serré entre Adrian Burren et Michel Rufenacht, qui ont été roues dans roues pour la seconde place sur le podium, et ce duel a tourné au final à l'avantage de Michel pour une poigné de secondes à l'addition des temps.

Le jeune et prometteur Antoine Dubois a gagné la finale B, suivi de Pierre-Yves Castella et Boris Vernay.

Finale

Position

Catégorie

Pilote

Tour

Temps
final

Points
par manches

Châssis

A

1

Formule 1

Daniel Ghirlanda

213

30:02.610

2, 1 [3]

Gonzo F1 2k21

A

2

Formule 1

Michel Rufenacht

210

30:11.803

3, 2 [1]

Team XRay X1 2019

A

3

Formule 1

Adrian Burren

210

30:13.659

2, 3 [1]

Serpent SF4

A

4

Formule 1

Tonio Soriani

204

30:03.812

2, 3 [1]

Roche F1 Evo

A

5

Formule 1

Marc Noth

203

30:10.612

3, 2 [1]

Roche F1 Evo

A

6

Formule 1

Sébastien Dreyer

199

30:12.461

1, 2 [3]

Roche F1 Evo

B

7

Formule 1 Débutant

Antoine Dubois

199

30:14.546

1, 2 [3]

Team XRay X1 2020

B

8

Formule 1

Pierre-Yves Castella

198

30:13.979

3, 2 [1]

Team XRay X1 2020

B

9

Formule 1

Boris Vernay

197

30:08.490

1, 3 [2]

/

B

10

Formule 1

Xavier Sardo

196

30:01.818

1, 3 [2]

Team XRay X1

B

11

Formule 1

Erwin Degros

186

30:06.562

1, 2 [3]

/

En savoir plus:

Texte et photos: Georges.