Finale de la Coupe de Genève 2003
1/10° Touring Car électrique
Grand-Saconnex, Suisse, 13/12/2003

Edité le 14/12/2003.
Réactualisé le 14/12/2003.

Après le succès de la première manche du 22 novembre, et de la seconde manche du 06 décembre, le club ERMC (Electrique Radio Modèle Club Grand-Saconnex) a organisé le samedi 06 décembre 2003 la grande finale de la Coupe de Genève 2003 dans une ambiance détendue et sympathique.
Comme déjà évoqué dans le premiert reportage, le règlement s'inspire de la formule "Japan Style" (moteur 23 tours, manches de 8 minutes). Le classement à l'issue des qualifications se fait aux points, comme en finale. Suite au classement des deux premières manches, un classement "Experts" (les 26 premiers des deux premières manches) et un classement "Amateurs" (à partir du 27ème) a été établi.

La piste:

La piste se voulait plus rapide, mais tout aussi technique qu'à la précédente édition!

La nouvelle moquette spéciale "Track" s'est montré toujours aussi irréprochable (malgré un début de peluchage). Les organisateurs veillent d'ailleurs au grain pour la préserver (à raison). Interdiction formelle de manger ou fumer au-dessus, et surtout de démarrer une manche avec des pneus traités qui n'aurait pas été essuyés sur la bande de moquette sacrifiée à cette effet.

Le matériel.

Deux news à signaler seulement.

La première est l'apparition de la nouvelle carrosserie de Protoform, la Mazda 6 utilisée par Jean-Marc Betticher. La voiture à l'échelle réelle étant déjà une réussite esthétique, la reproduction à l'échelle 1/10° ne déçoit pas. Avec ses lignes et son aileron sur-dimensionné, elle devrait donc une carrosserie à considérer en compétition, et peut-être devenir une nouvelle référence qui détrônerait l'habituelle Stratus 2.0.

Un pilote du plateau s'était offert la nouvelle X-Ray 1/18°. A la première impression, et même après un examen détaillé, l'inspiration évidente est l'Asso TC3. La conception semble bien réfléchie, mille fois plus sérieuse en tout cas que la décevante HPI RS4 Micro. La transmission se fait par cardan central et couple cônique. Les différentiels sont à pignons, et celui de l'avant est réglable en dureté. Le cardan central est flottant, non pas selon le système Asso, mais plutôt selon le système Tamiya ou Alex Racing, c'est un peu moins bien. Le bâti-moteur d'origine semble correctement moulé en plastique, mais usiné, ça aurait été mieux. Les trains avants et arrières sont identiques, très bien à la fois pour le comportement de l'auto, la facilité de réglage et la gestion du stock des pièces détachées du pilote et des commerçants. Les suspensions sont à basculeurs, comme la HPI, mais il y a d'origine deux positions d'ancrages. Cette auto offre de nombreuses possibilités de réglages, soit d'origine, soit avec des pièces options, avec le pincement avant et arrière, la chasse, des butées hautes et basses, etc. Le châssis moulé d'origine n'est pas très rigide en torsion. Sur les photos circulant sur le Net, on a souvent vu un châssis en fibre de carbone type SSG. Une auto séduisante en statique qu'on espère vite voir rouler! Plus de photos en cliquant ici.

Le plateau est principalement composé de Yokomo MR4-TC SD, en version SSG majoritairement et parfois en version RaySpeed. L'autre châssis bien représenté est la Team Associated TC3, principalement en version Factory Team.

Trois Corally Assassin étaient également présentes, deux en version "Direct-Drive" dont celle de Goettelmann Olivier, habitué des finales de championnat de France Promotion et une version "Mid" à deux courroies. Curieusement, la version "Mid", avec son châssis avec le moteur placé en position plus avancée, et qui devrait être plus équilibrée que la version "Direct Drive" au moteur très reculé, s'est montré beaucoup moins à l'aise sur cette piste.

Ensuite, on trouvait quelques rares HPI, des Pro 3 version "Hara" ou quasi de base, des Pro 2 et des Sprint, une GM TC4 International Pro 2 aux mains de Bélaz Philippe, plusieurs Kyosho, une Kyosho TF3 Type R et des versions de base à cardan et châssis moulé, quelques Losi XXXS, une X-Ray T1 première génération et le prototype de Bastien de Marco.

Quelques photos:

Résultats catégorie Expert, extraits du site de l'ERMC.

Lord JMB, pour changer, signe la pôle position en décrochant la première place aux deux premières manches de qualification. Daniel Archimi le suit de près. Arnaud Buffat, très motivé en ce moment, décroche la troisième place. Ensuite, on trouve dans l'ordre Thierry Dupraz, qui confirme ses étonnants progrès récents, Marco Cannas, Goettelmann Olivier(un habitué des finales de championnat de France Promotion), Pierre-François Brunet (le Champion de France Promotion en titre), Walter Pollet-Villard, Bastien De Marco et Alain Gaillard. François Jesus signe la pôle en B.
En finale A, l'ordre des qualification sera respecté, JMB gagnant deux finales sur trois s'adjuge la première place. Daniel Archimi le suit de plus en plus près, remportant même la seconde finale, ménageant ainsi le suspens pour la troisième. Arnaud Buffat, régulier troisième, a réalisé quelques actions impressionnantes en finale et sera sûrement un pilote à suivre de près en 2004. Walter Pollet-Villard, parti huitième sur la grille, remonte à la quatrième place malgré une voiture qui semblait vraiment inconstante.

Podium finale A.

En finale B, François Bossetti prend la première place au pôleman, François Jesus. Dans cette finale de "Gentlemen Driver", les finales seront particulièrement propres et fair-play!

Podium finale B.

Après un duel acharné entre les deux protagonistes de la finale C, Maeschler Christian s'impose devant Arméli Fausto.

Podium finale C.

Finale

Place
en
finale

Place
en
qualification

Pilote

Châssis

A

1

1

Jean-Marc Betticher

Yokomo MR4-TC SD SSG

A

2

2

Daniel Archimi

Yokomo MR4-TC SD RaySpeed

A

3

3

Arnaud Buffat

Team Associated TC3 FT

A

4

8

Walter Pollet-Villard

Corally Assassin "Mid"

A

5

4

Thierry Dupraz

Team Associated TC3 FT

A

6

5

Marco Cannas

Yokomo MR4-TC SD SSG

A

7

7

Pierre-François Brunet

Team Associated TC3 FT

A

8

9

Bastien De Marco

Prototype

A

9

10

Alain Gaillard

Yokomo MR4-TC SD SSG

A

10

6

Goettelmann Olivier

Corally Assassin "Direct Drive"

B

11

3

François Bossetti

Team Associated TC3 Racer

B

12

1

François Jesus

Yokomo MR4-TC SD RaySpeed

B

13

2

Carlos Garcia

Yokomo MR4-TC SD SSG

B

14

6

Philippe Bélaz

GM TC4 International Pro 2

B

15

7

Gabriel Demonteil

Yokomo MR4-TC SD SSG

B

16

9

David-Alexandre Martin

Yokomo MR4-TC SD SSG

B

17

4

Adrien Duborgel

Team Associated TC3 FT

B

18

5

Georges Camicas-Aycardi

Team Associated TC3 FT

B

19

8

Juan Cachafeiro

Yokomo MR4-TC SD SSG

B

20

10

Johann Caduff

X-Ray T1

C

21

/

Maeschler Christian

Team Losi XXX-S

C

22

/

Arméli Fausto

Team Associated TC3 FT

Résultats catégorie Amateurs, extraits du site de l'ERMC.

Jonathan Porta signe la pôle en qualification, suivi de Xavier Ansellem, pilote venu de Lyon et de Cédric Degèneve.
En finale, Xavier Ansellem monte sur la première marche du podium en remportant deux finales sur trois. Il est suivi du pilote Drômois Fabien Valantin pourtant parti de la septième place sur la grille. Le pôleman, Jonathan Porta, finit troisième.

Podium finale A.

Guillaume Aubert gagne la finale B, suivi de Fabien Fragnière et de la seule représentante féminine, Tamara Belaz.

Podium finale B.

Finale

Place
en
finale

Place
en
qualification

Pilote

Châssis

A

1

2

Xavier Ansellem

Team Associated TC3 FT

A

2

7

Fabien Valantin

Corally Assassin "Direct Drive"

A

3

1

Jonathan Porta

Team Associated TC3 FT

A

4

3

Cédric Degèneve

Team Associated TC3 FT

A

5

4

Jérémy Grandjean

Yokomo MR4-TC SD SSG

A

6

6

Alain Fleury

HPI RS4 Pro3 "Hara Edition"

A

7

5

Nicolas Saucy

HPI RS4 Pro2

A

8

8

Daniel Pessoa

Team Losi XXX-S

A

9

10

André Grégory

/

A

10

2

Jean-Claude Emonet

HPI RS4 Pro3 "Hara Edition"

B

11

2

Guillaume Aubert

Team Associated TC3 FT

B

12

1

Fabien Fragnière

Kyosho

B

13

4

Tamara Belaz

Kyosho TF3 Type R

B

14

6

Boris Pahnke

HPI RS4 Pro3

B

15

3

André Degenève

HPI RS4 Pro2

B

16

5

Jérome Bouchet

/

B

17

7

Floran Fragnière

Kyosho

Lors de cette finale, des lots inhabituels ont été distribués, tout au long des qualifications, récompensant le premier de chaque manche, mais aussi lors de défi lancer à des pilotes en particulier! De grands moments de rigolade! Lots inhabituels, car il s'agissait de plaques de chocolat, de pommes de terre, de rasoirs, de déodorants, de lessive, de vins, de saucissons....

Autres sites ayant fait ou susceptibles de faire un reportage sur cette course:

Merci aux membres du club organisateur pour leur accueil symphatique et pour les résultats.
Résultats sous réserve.
Textes et photos d'Over R/C, sauf indication contraire.