Quatrième manche du Championnat de France
Piste 1/12ème électrique
à Montbrison (F) 26-27/02/2005

Edité le 06/03/2005.
Réactualisé le 07/03/2005.
Texte & photos: Georges.

L'organisation:

Rendez-vous était donné à tous les mordus du 1/12° pour la dernière manche du Championnat de France 1/12° de la saison. C'est le club de Montbrison qui accueillait également, il y a un an déjà, la dernière manche du CF 2004 et en 2003, le Championnat d'Europe. Le suspens était de taille, car cette dernière course devait décider de qui détiendra le titre de champion de France 2004/2005 en catégorie Open. Le club de Montbrison étant rôdé à ce genre d'évènement, la course s'est déroulée de manière impeccable. Timing sans souci majeur malgré quelques contre-temps d'ordre informatique, excellente et sympathique buvette, etc.

La piste:

La moquette est celle qui a servi pour le Championnat d'Europe 2003. Elle manquait un peu de grip au début pour en gagner rapidement au cours du week-end. Le balisage a été changé par rapport aux années précédentes et est maintenant en Road-Dome, que l'on commence à voir dans pas mal de clubs européens. Ce concept américain, composé d'assiettes avec un dessous anti-dérapant et un ancrage supérieur par velcro pour les segments de droite, est très esthétique, à l'échelle et paramétrable, mais, comme rien n'est parfait en ce bas monde, le balisage peut se transformer en tremplin quand on arrive de face et peut être relativement facilement coupé en 1/10° (plus difficile en 1/12°). Il a cependant un gros avantage, comme le plastique choisi, très résistant aux impacts, est légèrement élastique, il est très peu cassant.

Les châssis:

Corally:

La Corally la plus préparée du plateau était certainement celle de Walter Pollet-Villard. Au programme, un amortisseur central de Losi Mini-T, plus constant, plus facile à régler, plus fiable et solide et plus esthétique que l'amortisseur type VCS d'origine. Le Té est celui en époxy et le renfort du pod arrière en carbone au-dessus du Té a été coupé pour plus de suspension (voir la seconde photo, indiqué par la flèche rouge). Les tiges des dampers latéraux sont d'origine MIP, car non seulement ils sont traités dur (nitrure de titane couleur or), mais leur diamètre légèrement plus gros diminue le jeu et augmente la constance. Comme beaucoup de pilotes, Walter (qui est l'instigateur de cette modification) a inversé le montage des fusées de direction. La tête de la rotule côté fusée se retrouve donc en bas et les biellettes sont plus parallèles au châssis qu'avant. On a ainsi moins de phénomène de "bump-steer". Ainsi, au lieu de prendre du pincement à l'enfoncement, le train avant prend de l'ouverture. On a ainsi une voiture plus facile et moins vicieuse, car quand elle plante en virage, le train avant "relâche" la direction et le train arrière a moins tendance à vouloir passer devant. Si l'on souhaite regagner une peu d'agressivité à la direction, il suffit alors d'insérer une ou deux rondelles sous la rotule de la fusée.

Le train avant a été optimisé au niveau de la suspension, car des mini-amortisseurs à graisse de conception personelle sont logés dans les guides des ressorts hélicoïdaux. A remarquer également l'utilisation d'un pack de réception de 6 éléments (attention, cette modification n'est supportée que par certains servos) et du variateur Corally MMS-II qui est une n-ième version du (réputé) variateur KO. La visserie est naturellement tout en titane et l'implantation des fils particulièrement soignée pour éviter de brider les mouvements du train arrière.

Walter est l'un des rares pilotes à ne pas employer d'antenne rigide au profit d'un tube souple fixé au châssis par une fixation Take-Off. A ce sujet, rappellons ce que dit le règlement FVRC à ce sujet: "La voiture ne doit posséder qu'une seule antenne. L'antenne rigide est admise et fait office de redresseur. Elle doit se terminer par une boucle de 4,75 mm de diamètre extérieur ou une boule de 8 mm. Ce point devra être particulièrement surveillé lors des contrôles techniques". Ce point du règlement n'est hélas respecté que par une poignée de pilotes, et quand on sait la vitesse hallucinante atteinte par ces bolides, il y a un risque non-négligeable pour la sécurité des ramasseurs, voir des spectateurs.

Trinity

RAS, si ce n'est que l'auto rencontre un certain succès auprès des pilotes montbrisonnais.

Associated

Les pilotes de RC12L4 rencontrent souvent quelques soucis avec le moyeu de la roue arrière gauche, à la conception plus que douteuse. Solution, adopter un moyeux type CEFX ou la bidouille...

CEFX

Quelques CEFX12 étaient présentes dans les stands, que l'on verra peut-être plus nombreuses lors de la prochaine saison.

Carpet Knife

Aucun pilote ne roulait avec la belle et rouge new-yorkaise à cette course.

Fire 12

La 1/12° conçue par Philippe Buysens (et présentée sur ce site) n'est plus commercialisée, la société Fire étant selon les informations qui circulent dissoute.

Autres

Trois réalisations personnelles étaient présentes. Outre le prototype de Benjamin Bantegnie déjà présenté sur ce site, on remarquera particulièrement celui de Raquin Stéphane, inspiré d'une piste 1/12° Kyosho sortie en 1997 (l'Impress?). Le train arrière s'articule autour d'une rotule et est guidé par deux biellettes et suspendu par un amortisseur et deux dampers latéraux. Le train avant semble plus classique, mais il possède une barre anti-roulis à couteaux comme en thermique.

Ce pilote a également présenté une variante de ce châssis avec une platine supérieure, mais il ne roulait pas avec, lui préférant la première version. En résumé, une bien belle réalisation.

La Corally modifiée de Georges Camicas-Aycardi a évoluée depuis la dernière manche de Saint-Fons. Exit le train arrière suspendu par trois amortisseurs de Losi Mini-T modifiés, il adopte une suspension originale basé sur le même concept que le train avant.

<

Touring

Julien Jost a fait évoluer sensiblement évoluer le prototype initialement conçu Philippe Buysens (qui avait montré une première évolution de son prototype Touring sur base d'Associated TC3 lors de la HPI/Orion Cup 2004). Au programme, un châssis mieux dessiné et dans un grade de carbone de qualité supérieur pour plus de rigidité, des pièces en aluminium avec des tolérances d'usinage plus faible et de nombreux détails revus et corrigés. Et sur la piste, le châssis est beaucoup plus convaincant que la version initiale et le résultat est payant puisque son prototype fini second de l'amicale Touring. Des évolutions sont déjà prévues, comme une épure de direction redessinée, une répartition des masses légèrement revue pour un meilleur équilibrage droite/gauche et une transmission qui sera rabaissée de quelques millimètres. Ce nouveau châssis s'appelle la "Guardian".

Pierre Tissot essayait une Asso TC3 équipée d'une motorisation Brushless d'origine Hacker (C40-8S, annoncée à 5250rpm/V). Selon ce pilote, la pointe est excellente en ligne droite, mais cette motorisation manque de progressivité pour pouvoir piloter finement dans les parties techniques.

Micro 1/18°

Un pilote a participé à l'amicale Touring avec sa Micro 1/18°. Son très élégant châssis est une X-Ray M18 équipée d'un châssis carbone d'origine Pinguin.

<

Les moteurs:

RAS en Open. Franco Lombardi avait ramené divers moteurs Vintage, dont un Trinity trirotor d'il y a 15 ans environ, un concept abandonné depuis. Nostalgie, nostalgie...

En Promotion, 100% de Corally 17 tours, la dernière version "Black" présentant un léger plus par rapport à l'ancien "Street Series" à étiquette bleue (blank différent). Le bon rapport semblait se situer autour de 46mm (soit 12mm de plus qu'à la dernière manche de Saint-Fons!). Des essais ont étaient faits jusqu'à 56mm sans souci, si ce n'est l'autonomie (sur cette piste du moins)...

Les pneus:

RAS...

Les accus:

No comments, GP3300 pour tous...

Emmanuel Moutard s'était confectionné un chargeur de conception personnelle adapté aux packs quatre éléments.

Les carrosseries:

Protoform Speed12 et CEFX se partageaient une bonne partie du plateau.

Franco Lombardi s'était confectionné une carrosserie de Coyotte moulée par ses soins sur la base d'une Protoform P35. Pour les plus jeunes, rappellons que cette auto était le leïtmotiv de la série "Le juge et le pilote" ("Hardcastle and McCormick" en V.O.). "Le juge et le pilote" était série américaine en 66 épisodes (un pilote de 90 minutes et 65 épisodes de 47 min, 3 saisons) diffusés de septembre 1983 à mai 1986 sur ABC et en France sur Antenne 2 à partir de septembre 1984. Le pitch était le suivant: "Milton Hardcastle est un juge en retraite du tribunal de grande instance de Los Angeles. Mark McCormick a été pilote de course puis voleur, ce fut le dernier dossier de Hardcastle. McCormick a été placé sous la garde du juge et ensemble ils traquent les accusés que Hardcastle a dû relaxer pour preuves insuffisantes."

Franco a cherché a reproduire la première version de la Coyotte, sur base VW et avec un moteur de Porsche 914, qui avait plus de "caractère" que la seconde version, basée sur une DeLorean.

Catégorie Piste 1/12° Open

Walter Pollet-Villard signe la pôle dès la première manche et la gardera jusqu'à la dernière avec un 35 tours en 08min03.39. second sur la grille, on trouve Pierre-François Brunnet avec un 35 tours en 08min14.29 et troisième Etienne Loïck avec un 34 tours en 08min00.05.

Etienne Loïck gagne la première manche, suivi de Jonathan Claux et de Pierre-François Brunnet.
Vialla Philippe arrive premier à la seconde manche de finale, suivi de Walter Pollet-Villard et de Pierre-François Brunnet. C'est donc à la troisième manche de finale que ce jouera à la fois le podium de cette manche et le titre de champion de France. Et c'est Vialla Philippe qui la gagne et qui s'adjuge en même temps la victoire lors de cette manche et le titre de champion de France.

Tableau du matériel des finalistes Open

Pilote

Voiture

Moteur

Rapport
en mm

Accus

Variateur

Servo

Pneus
AV

Pneus
AR

Traitement

Carrosserie

Sponsors

Walter Pollet-Villard

Corally SP12M

Corally 10x1 G

33

Corally 3300GP SP2

Corally MMS II

KO 949 ICS

Corally Silver Star

Corally Silver

CS Yellow

Protoform Speed 12

Corally, Select Models, Neur'one R/C

Pierre-François Brunnet

Team Associated RC12L4

Corally 10x2

33

Corally 3300GP SP2

LRP Quantum 2

KO 949 ICS

Purple

White

Corally TC2

Protoform Speed 12 / CEFX

Corally, Select Models

Etienne Loïck

Corally SP12M

Corally 9x1 G

30

Corally 3300GP SP2

Nosram Dominator

KO 949 ICS

Corally Silver

Corally Silver

Corally TC2

Protoform Speed 12

Corally, Select Models, Hitec, Walter

Vialla Philippe

Trinity Reflex12

Trinity P94 11x2

36

Trinity

Tekin

KO

Magenta

Pink

Corally TC2

Parma Speed 8

Trinity, Asso, JTN, AMD, Spintec, Robitronic, Minigraphix, Team Titane

Claux Jonathan

CEFX12

Corally 10x1

33

Corally 3300GP SP2

Nosram

Futaba 9602

Purple

Pink

Corally TC2

CEFX

Parents, Fast'n'Furious 4, Avio &Tiger, Sun Model, Gimerez Design

Stéphane Bouche

Corally SP12M

Team Orion 9x2

31.5

Corally 3300GP

Novak GT7

KO 947

Corally Silver

Corally Silver

Corally TC2

Protoform Ascari

Mathias Rascal

Emmanuel Moutard

Corally ?

Team Orion Core 10x3

32

CS GP3300

Nosram

KO 949 ICS

Corally Silver

Corally Silver

CS High

Protoform Nissan P35 light

Wartelle Modélisme

Rascol Mathias

Team Associated RC12L4

Team Orion V2 10x2

32

Novak 3300GP

Novak GTX

KO 947

Magenta

Grey

Corally TC2

Protoform Speed 12

R&B Products, Millenium Modélisme

Tableau des finalistes Open

Finale

Place
en
finale

Place
en
qualification

Nom

Châssis

A

1

4

Vialla Philippe

Trinity Reflex12

A

2

2

Brunet Pierre-François

Team Associated RC12L4

A

3

1

Walter Pollet-Villard

Corally SP12M

A

4

5

Claux Jonathan

CEFX12

A

5

3

Etienne Loïck

Corally SP12M

A

6

8

Rascol Mathias

Team Associated RC12L4

A

7

6

Bouche Stéphane

Corally SP 12M

A

8

7

Moutard Emmanuel

Corally SP12M

B

1

9

Tamasi Nicolas

Corally SP12M

B

2

10

Abastado Bruce

CEFX12

B

3

11

Limoge Jérémy

/

B

4

13

Monchy Grégory

/

B

5

12

Couvreur Rémi

/

B

6

16

Beining Olivier

Trinity Reflex12

B

7

14

Deshayes Alexandre

Corally SP12M

B

8

15

Deshayes Pierre-Marie

Corally SP12M

C

1

17

Lombardi Franco

Corally SP12G

C

2

19

Bantegnie Benjamin

Prototype

C

3

18

Vialla Eric

Corally

C

4

20

Raquin Stéphane

Prototype

C

5

21

Bertrand Rémi

/

Podium à l'issue du Championnat de France 1/12° piste 2004-2005.

Le second podium est celui du Championnat de France 1/12° 2004-2005, qui couronne Vialla Philippe. Pierre-François Brunet finit en seconde position de ce championnat et Etienne Loïck (Champion de France en piste 1/12° électrique 2003-2004) troisième.

Catégorie Piste 1/12° Promotion

Lors de la première manche, Cachaffeiro Juan signe la pôle provisoire en 28 tours. Mais par la suite, Camicas-Aycardi Georges reprend la pôle avec un 30 tours jusqu'à l'avant-dernière manche de qualification où Nicolas Aubert, enfin débarassé de ses problèmes radio (loué soit les gros condensateurs pour variateur électronique!!!) signe un 31 tours en 08min12.26. Georges le suit de près avec un 31 tours en 08min17.15. Juan est troisième en 30 tours (08min09.86).

La première finale est remportée par Nicolas Aubert suivi de Camicas-Aycardi Georges et Cachaffeiro Juan. Dans la seconde comme dans la troisième finale, on trouve le même classement, premier Juan, second, Georges et troisième, Nicolas.

Tableau du matériel des finalistes Promotion

Pilote

Voiture

Moteur

Rapport
en mm

Accus

Variateur

Servo

Pneus
AV

Pneus
AR

Traitement

Carrosserie

Sponsors

Aubert Nicolas

Corally SP12M

Corally 17t Black Series

/

Fire GP3300

Novak Cyclone

Futaba

Corally Silver

Corally Silver

Corally

Protoform Nissan P35 light

JTN, Team à Coco

Camicas-Aycardi Georges

Corally Prototype

Corally 17t Street Series

46

Akkuplus GP3300"i"

Novak GT7

KO 947

Corally Silver

Corally Gold

Perso

CEFX regular

www.overrc.com, www.bricad.com, Akkuplus, Neur'one RC

Cachaffeiro Juan

Corally SP12M

Corally 17t Black Series

46

Akkuplus GP3300"i"

GM SX9

KO 949 ICS

Corally Silver

Corally Pink

CS High Grip

CEFX

/

Briseul Charles

Team Associated RC12L4

Corally 17t Black Series

40

Akkuplus GP3300"i"

LRP 7.1

Futaba 9602

Purple

Grey

Team Orion

Protoform Speed 8

Le Corridor Bleu Editions

Denis Eloi

Team Associated RC12L3

Corally 17t Street Series

38.5

Corally Sanyo RC2400

LRP 7.1

Futaba

Purple

Grey

Team Orion

Protoform Speed 8

Polli Loisirs

Briseul Elphège

Team Associated RC12L4

Corally 17t Black Series

42

Akkuplus GP3300"i"

Novak Cyclone

Futaba 9602

Silver

Purple

Team Orion

Protoform Speed 8

Le Corridor Bleu Editions

Tableau des finalistes Promotion

Finale

Place
en
finale

Place
en
qualification

Nom

Châssis

A

1

3

Cachaffeiro Juan

Corally SP12M

A

2

1

Aubert Nicolas

Corally SP12M

A

3

2

Camicas-Aycardi Georges

Corally Prototype

A

4

4

Briseul Charles

Team Associated RC12L4

A

5

5

Denis Eloi

Team Associated RC12L3

A

6

6

Briseul Elphège

Team Associated RC12L4

Amicale Supertourisme

La pôle en Amicale Supertourisme est signée Ansellem Xavier avec 19 tours en 05min12.44. Jost Julien au volant de sa "Guardian" est second sur la grille avec un 19 tours en 05min14.55 et Beys Frédéric troisième avec un 19 tours en 05min16.66.

Xavier remporte la première et la troisième manche de finale. La seconde est remportée par Jost Julien. Holdam Alex remporte la finale B.

Finale

Place
en
finale

Place
en
qualification

Nom

Châssis

A

1

1

Ansellem Xavier

X-Ray T1 FK XRC

A

2

2

Jost Julien

Prototype Guardian

A

3

5

Bouillard Martial

Team Associated TC4

A

4

4

Tissot Pierre

Team Associated TC3

A

5

3

Beys Frédéric

Team Associated TC4

A

6

8

Blanc Mathieu

/

A

7

9

Clarin Cédric

/

A

8

6

Aubert Nicolas

/

A

9

7

Varinard Jean-Michel

Prototype Guardian

B

10

13

Holdam Alex

X-Ray T1 FK XRC

B

1

12

Blanc Emilien

/

B

2

11

Reynaud Nicolas

/

B

3

16

Minacori Gaetan

/

B

4

17

Delorme Jean

/

B

5

10

Fernandez Dimitri

Team Associated TC3

B

6

15

Absent Michel

/

B

7

14

Dumoulin Maxime

/

B

8

18

Delorme Pierre

/

Autres sites ayant fait ou susceptibles de faire un reportage sur cette course:

Merci aux membres du club organisateur pour leur accueil symphatique et pour les résultats.
Les résultats fournis par ce site n'ont pas de valeur officielle.
Textes et photos: Georges.